… Ou comment déjouer tous les subterfuges mis en place par le MTA pour vous perdre.


Le métro à New York, géré par La Metropolitan Transportation Authority (MTA), est certainement le moyen de transport que vous allez le plus emprunter. Et vous aurez parfaitement raison de le faire car c’est la façon la plus efficace et la plus économique de se déplacer dans la ville…

Mais ! C’est loin d’être la plus simple à comprendre.

Toutefois, avec un peu de patience et de réflexion (ce que nous n’avions pas, nous pauvres glandus perdus dans la jungle new yorkaise), vous verrez que ça se passera très bien.

Et même si vous vous égarez un peu, rien de dramatique, ça fait aussi partie du voyage non ? 😅

Je vous propose donc d’aller explorer dès maintenant les méandres des souterrains new-yorkais afin d’en déceler les subtilités les plus mesquines.

Attention, échauffez bien vos neurones, car vous allez en avoir besoin !!

code

Commençons par le positif…

Le métro new-yorkais est ouvert non stop, tous les jours !

C’est une super nouvelle car cela veut dire que vous ne serez jamais pressés par le temps. Si vous voulez rentrer à 3h du matin, vous pouvez !

Le réseau est beaucoup plus safe que celui de Paris.

Pour avoir discuté avec mon amie Margaux qui habitait sur place, et pour avoir eu nous-mêmes cette sensation : on ne se sent jamais vraiment en danger dans le métro new-yorkais, contrairement à celui de Paris. Il y a toujours du monde dans les wagons, même la nuit.

Ce n’est peut-être qu’une impression et nous n’avons pas testé toutes les stations de toutes les lignes (pas sûr qu’en s’aventurant dans le Bronx, vous ayez le même ressenti). Mais en tout cas, lorsque nous sommes rentrés le premier soir vers 1h du matin, notre ligne jusqu’à Brooklyn était encore bien remplie et chacun faisait sa petite vie sans prêter la moindre attention aux autres passagers.

Le quartier de Manhattan est très bien desservi.

Enfin, l’avantage de se déplacer avec le métro, c’est qu’il va partout. Peu importe où vous voulez vous rendre sur Manhattan, vous trouverez toujours une station. C’est un peu moins vrai pour Brooklyn, mais vous n’aurez aucun problème à rejoindre les endroits les plus populaires. Il vous faudra simplement marcher un peu plus pour rejoindre les différentes stations (rien d’insurmontable, je vous rassure !).

Ceci étant dit, passons aux choses sérieuses !

Les 5 points du métro qui vous paraîtront incompréhensibles

Voici les 5 inventions du métro de New York pour perdre les gens :

code

1 – La plupart des stations de Manhattan portent le nom des rues.

Et parfois plusieurs stations portent le même nom. Autrement dit, vous pouvez avoir 4 stations « 96 street ». En fait, il y a une logique à cela. Nous y reviendrons.

2 – Vous ne pouvez pas vous fier aux couleurs…

… car celles-ci ne représentent pas une mais plusieurs lignes de métro.

3 – Certaines stations sont à sens unique.

C’est-à-dire qu’elles ne permettent pas de rejoindre le quai d’en face pour prendre la ligne en sens inverse. Il faut donc ressortir du métro, trouver l’autre station… et payer un autre ticket.

4 – Tous les trains ne s’arrêtent pas à toutes les stations.

Il existe des trains « express » qui zappent certains arrêts de la ligne.

5 – Les directions à l’intérieur des stations sont extrêmement mal indiquées.

Vous n’avez pas, comme à Paris ou à Lyon, de petits plans récapitulatifs de la ligne que vous voulez emprunter. Donc aucun moyen de se rassurer si vous êtes au bon endroit… C’est sans doute ce point là qui a le plus mis notre patience à l’épreuve.

code

Ok mais du coup, comment faire pour ne pas se perdre ?

Maintenant que je vous ai bien embrouillés, je vais vous remettre tout ça bien en ordre ! Je vous conseille d’avoir un plan du métro à mettre sous vos yeux, mes explications vous paraîtront plus claires ainsi :

Et maintenant, voyons comment prendre le métro à New-York sans se perdre en 5 étapes :

Etape 1 : Télécharger l’application « New York Subway »

Première chose à faire : téléchargez l’application du métro, « New York Subway ». Vous aurez le plan, des infos sur l’état des lignes et vous pourrez planifier votre trajet.

Etape 2 : comprendre la technique du quadrillage

Sachez que Manhattan a été construit selon le plan du quadrillage. Tous les tracés verticaux sont des avenues, et tous les tracés horizontaux sont des rues. Or, les lignes de métro ont été conçues à partir des avenues. Les stations, quant à elles, desservent les rues.

C’est pourquoi vous retrouverez souvent trois à quatre stations qui portent le même nom. S’il existe quatre arrêts « 96 st », c’est parce que la rue est traversée par quatre avenues différentes et donc par quatre lignes de métro distinctes.

code

Pour connaître le bon arrêt, regardez sur le plan le nom de l’avenue sur laquelle se situe la station où vous souhaitez vous rendre (la ligne horizontale sur votre plan).

Prenons un exemple :

–> Vous vous trouvez à la station « World Trade Center », au sud de Manhattan, et vous souhaitez vous rendre sur la 96 Street (à hauteur de la partie nord de Central Park).
–> Lorsque vous taperez « 96 street » dans votre application, elle vous proposera 4 arrêts différents, avec systématiquement l’avenue qui correspond (Ici les 4 avenues qui traversent la 96 street sont Broadway, Central Park West, Lexington Avenue et Second Avenue).
–> Si l’arrêt qui vous intéresse est celui qui se trouve le plus à l’ouest sur le plan, vous aurez vu qu’il se situe sur Broadway. Vous n’aurez donc plus qu’à sélectionner « 96 Street / Broadway » dans votre application. Celle-ci vous indiquera alors de prendre la ligne 3.

Etape 3 : savoir s’il faut aller direction « Uptown » ou « Downtown »

Comme le métro a été construit à partir des avenues, il suit donc un schéma nord-sud/sud-nord. C’est pourquoi vous verrez toujours écrit « Uptown » (en haut) ou « Downtown » (en bas) à l’entrée des stations de Manhattan.

Commencez donc par vous demander si votre destination se trouve plus au sud ou plus au nord par rapport à là où vous vous trouvez. Si c’est plus au nord, cherchez la station où il est écrit « Uptown ». À l’inverse, si c’est plus au sud, il vous faudra trouver la même station avec écrit cette fois « Downtown ».

–> Dans notre cas, la 96 street se trouve plus au nord. Il faudra donc chercher une station qui indique la ligne 3 « Uptown« .

code

Etape 4 : repérer le numéro du train

Une fois en bas, vous allez vous retrouver devant une rame. Sur cette rame, plusieurs lignes différentes vont circuler. Et c’est précisément là qu’il ne faudra pas vous fier aux couleurs. Ne vous dites pas « c’est la ligne rouge que je dois prendre », car en vérité, il existe trois lignes de cette couleur : les 1, 2 et 3.

Regardez donc bien le numéro (ou la lettre) de chaque train.

Etape 5 : faire la différence entre un train « local » et un train « express »

Une fois qu’un train de votre ligne arrive à quai, vérifiez bien qu’il s’agit d’un train « local ».

S’il affiche « express », il ne desservira pas toutes les stations.

Sachez toutefois que les stations représentées par un point blanc sur le plan sont automatiquement desservies, par n’importe quel type de train, « local » ou « express ». Et il sera même plus avantageux de prendre l’express puisqu’il sera plus rapide.

–> Dans notre cas, vous pouvez voir que la 96 Street/ Broadway est indiquée par un point blanc. Vous pouvez donc prendre n’importe quel train les yeux fermés !

Pour repérer si votre train est « express » ou « local », regardez le panneau d’affichage sur le quai. Ce sera souvent indiqué ainsi :

3 (numéro de la ligne) UPT (Uptown) LCL (Local ou EXP pour Express) Van Cortlandt Park 242 St (nom de la dernière station desservie sur la ligne) 3min (temps d’attente avant l’arrivée du train).

code

Alors ? Est-ce un peu plus clair à présent ? Ou est-ce que je vous ai encore plus embrouillés ? 😂

Si vous n’avez jamais mis les pieds à New York, il est fort probable que vous répondiez oui à la seconde question. Mais gardez bien en tête ces explications, et vous verrez qu’une fois sur place elle vous seront utiles !!

Ne reste plus qu’une seule chose à faire : acheter votre ticket !

Tarifs et conseils pour acheter votre ticket de métro :

La Pay-Per-Ride MetroCard

Le ticket à l’unité coûte 3$. Je vous conseille d’acheter tout de suite la Pay-Per-Ride MetroCard. Il s’agit d’une carte rechargeable grâce à laquelle chaque trajet ne vous coûtera plus que 2,75$ au lieu de 3. Ce sera à vous d’y déposer le tarif que vous voulez en fonction du nombre de trajets que vous comptez effectuer. Le tarif minimum pour acheter la carte est de 5,50$ (soit le coût de deux trajets).

Il est possible de ne prendre qu’une carte pour deux : une fois le portique franchi, vous pouvez passer la carte à votre compagnon de voyage.

code

La 7-Day MatroCard

Cependant, si vous comptez prendre le métro souvent et que vous pensez dépasser douze trajets durant votre séjour, il vous sera plus rentable de prendre une carte à la semaine : la 7-Day MetroCard. Elle coûte 33$ et vous permettra de voyager de manière illimitée pendant 7 jours. Attention, contrairement à la Pay-Per-Ride MetroCard, cette carte est personnelle : vous ne pourrez pas en acheter une pour deux.

Où acheter sa MetroCard ?

Vous pouvez acheter et recharger votre carte aux guichets ou sur les automates dans la plupart des stations de métro (si vous ne parlez pas très bien l’anglais, préférez les automates : vous pourrez effectuer votre achat en français).

Et voilà ! Vous êtes maintenant parés à vous lancer dans la jungle new yorkaise ! J’espère que cet article vous aura été utile et qu’il vous permettra de mieux appréhender le métro. N’hésitez pas à me dire si vous avez trouvé mes explications claires ou non. Croyez moi, c’était aussi difficile à expliquer qu’à comprendre !! 😅

Plus d’articles sur New york :
–> Première fois à New York : le guide complet
–> Conduire à New York ? Challenge accepted
–> New-York : l’immersion multidimensionnelle

code