…Ou comment ne pas reproduire les erreurs d’une glandue professionnelle


En décembre 2018, les deux glandus que nous sommes se sont lancés dans une tournée des marchés de Noël en Alsace. Pour lire le récit de cette aventure, ça se passe par ici.

L’objectif n°1 de cette excursion ? Vivre la magie de Noël. C’est toujours l’avant Noël que nous préférons : l’attente, la préparation, l’enthousiasme… Il est important pour nous de sortir un peu de notre quotidien pour aller vivre ça à fond et découvrir avec des yeux d’enfants ébahis de nouvelles féeries. (Et sinon quand est-ce qu’on grandit ? Pof ! On verra plus tard !)

Bref. En tout cas, l’objectif a largement été atteint. En un week-end, nous en avons pris plein la vue. Difficile de dire ce que nous avons préféré :

  • Ribeauvillé pour son ambiance et ses produits de qualité (c’est indéniablement là-bas que nous avons goûté le meilleur jus de pomme de tous les temps et que nous avons le mieux mangé).
  • Kaysersberg pour l’incroyable beauté de ses habitations. C’était de loin le village le plus ravissant. Gros regret de ne pas l’avoir vu de nuit !
  • Les plus belles illuminations étaient à Riquewhir. Avec en prime, une ambiance chaleureuse et douillette, parfaite pour clore notre séjour.
  • Colmar, pour la décoration de ses façades. Si celles de Kaysersberg étaient les plus mignonnes, celles de Colmar étaient les plus riches et les plus élaborées.
  • Le charme de Strasbourg. Certes, ses décorations plus modernes se rapprochaient déjà un peu plus de celles que nous voyons dans la plupart des métropoles, et le marché de Noël était peut-être le moins bien de tous car un peu plus commercial et surtout beaucoup trop bondé. Mais malgré tout, Strasbourg vaut bien plus à Noël que toutes les autres grandes villes que nous avons pu visiter à cette période. Elle parvient, malgré son statut de métropole, à lier le moderne à l’authenticité avec goût.

Vous l’avez compris, l’Alsace en décembre, je vous le recommande !

Je vous offre donc ici un petit guide de préparation de cette tournée gastronomique (même si vous n’aimez pas Noël, franchement, allez-y au moins pour votre estomac) et les erreurs à ne pas faire (ou plutôt reproduire) si vous voulez profiter pleinement de cette excursion.


Sommaire de l’article :

Combien de temps prévoir pour visiter les 5 marchés ?
Où loger ?
Quel itinéraire ?
Et si je n'ai pas de voiture ?

Combien de temps prévoir pour visiter les cinq marchés?

Première erreur à ne pas commettre : faire comme nous et vouloir visiter tout ça en seulement deux jours.

Soyons clair : si vous souhaitez profiter pleinement de chacun des marchés, il vaut mieux prévoir trois jours minimum, quatre si vous le pouvez.

Nous avions tout condensé sur le week-end, et n’avons finalement profité de rien. Nous sommes heureux d’avoir pu voir tous ces marchés, mais nous avons dû largement tronqué nos passages à Ribeauvillé, Strasbourg et Kaysersberg et l’avons regretté. Deux jours en plus auraient été nécessaires pour avoir le temps de s’imprégner un minimum de chaque lieu.

Si vraiment vous n’avez que deux jours, je vous conseille de revoir vos ambitions à la baisse et de sélectionner les deux à trois marchés qui vous tentent le plus.

Où loger ?

Deuxième erreur à ne pas reproduire : prendre l’hébergement le moins cher… à 1h de route de chaque marché.

Comme nous étions à quelques mois du départ pour les Etats-Unis, nous voulions éviter de trop dépenser pendant ce week-end. Il y avait déjà les frais d’essence, et surtout, on ne voulait pas se restreindre sur la nourriture. Le seul poste de dépense sur lequel nous pouvions jouer, c’était donc le logement. Et puis, c’était juste pour dormir après tout…

Erreur bien sûr !

Déjà parce que faire 1h de route (à l’aller et au retour) pour aller dormir, c’est crevant. Mais en plus, comme vous vous en doutez sûrement si vous êtes moins glandu que nous, ça n’est guère avantageux financièrement. Ce que nous gagnons sur le logement, nous le perdons en essence.

Si comme nous, votre budget est serré, préférez prendre un Airbnb du côté de Colmar. De là, vous pourrez rayonner facilement vers les villages de Ribeauvillé, Riquewihr et Kaysersberg. Il en existe à des prix raisonnables (et pas beaucoup plus chers que notre F1 à Saint-Dié…).

Si en revanche, vous avez un peu plus de budget, vous pourrez trouver un large choix d’hôtels sur Colmar, Strasbourg ou encore Sélestat, à mi-chemin entre les deux villes.

Quel itinéraire ?

Idéalement sur quatre jours, voici l’itinéraire que je vous conseille :

Jour 1 :

Le matin, route jusqu’en Alsace.
Visite des marchés de Colmar l’après-midi.
Le soir, au choix : rester à Colmar et prendre le temps de s’installer (si vous décidez de loger là-bas), ou aller voir les illuminations de nuit à Kaysersberg.

Jour 2 :

Matinée et après-midi à Kaysersberg.
Fin d’après-midi et soirée à Riquewihr.

Jour 3 :

Journée à Strasbourg (visite de la ville et du marché de Noël).

Jour 4 :

Journée à Ribeauvillé.
Route du retour.

Et si vous pouvez rester plus de quatre jours, voici d’autres idées de marchés de Noël qui, apparemment, valent le détour !

En allant sur Strasbourg, depuis Colmar :

  • Selestat, à 30 minutes de Colmar en voiture.
  • Obernai, à 40 minutes.
  • Kertzfeld, à 40 minutes également.

Aux alentours de Colmar :

  • Eguisheim, à 15 minutes.
  • Neuf Brisach, à 25 minutes.
  • Mulhouse, à 40 minutes.

–> Si comme nous, vous décidez malgré tout de ne partir que deux jours, je vous conseille alors de laisser tomber Strasbourg et de privilégier Colmar et les marchés des petits villages aux alentours (au choix : Ribeauvillé, Kaysersberg, Riquewihr, Eguisheim, Neuf Brisach…). Mieux vaut réserver la visite de la capitale régionale pour une autre fois ; vous n’en profiterez que mieux !

Et si je n’ai pas de voiture ?

Si vous n’avez pas de véhicule ou que vous ne souhaitez pas vous déplacer en voiture, c’est tout à fait possible !

Faire la tournée des marchés en train

Vous pouvez retrouver la liste des marchés accessibles en train ici. Pratique si vous voulez vous rendre à Strasbourg, Colmar, Mulhouse ou Obernai entre autres. Toutefois, les petits villages ne sont pas desservis par la SNCF.

Une navette pour les plus petits marchés

Si vous logez à Colmar, il existe une navette qui relie les marchés de Kaysersberg, Riquewihr et Ribeauvillé. Toutefois, elles ne sont en service que du vendredi au dimanche. Planifiez donc bien la visite de ces marchés sur ces trois jours. Sachez aussi que les derniers départs ne sont pas très tardifs. Il faut donc prévoir de rentrer assez tôt.


Pour aller plus loin…

Pour terminer, voici trois sites intéressants pour vous inspirer et poursuivre la préparation de votre tournée des marchés de Noël alsaciens :

Le site des marchés de Noël en Alsace

Un autre

Un excellent blog sur l’Alsace

Voici donc toutes mes recommandations pour planifier au mieux sa tournée des marchés de Noël en Alsace. Si vous avez la moindre interrogation ou suggestion, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire !

Bonne préparation et prenez soin de vos estomacs !